Addendum aérien

Lu aujourd’hui:

« comme des accrocs d’abord, par places, comme si au-dessous du tissu de prés de bois de champs parallèles s’étendaient un autre ciel, symétrique à celui où vole l’avion, plus foncé toutefois, d’un bleu légèrement violacé

ou gris

miroitant dans le contre-jour comme des glaces de métal à l’éclat terne enchâssées dans l’herbe »

Archipel

Ouverture d’un court et dense texte (récit? prose? poésie?) publié par Minuit en début d’année, inédit en France, pas en Finlande, ici survolée.

Plus loin:

« seulement le faible grincement de la corde se tendant et se relâchant les vaguelettes léchant les flotteurs le petit hydravion rouge et blanc immobile posé sur l’eau comme un insecte aux longues pattes »

Nord, l’autre texte inédit qui l’accompagne, est de la même eau, au sol.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :