L’énigme du dimanche: filmer ou écrire?

Des citations et des images prises ici et là (mais où?) dans la deuxième moitié du vingtième siècle. Le cinéma tente son coup d’État sans se débarrasser totalement de la littérature. Question de légèreté.

Extrait 1

Le cinéma a déjà changé la face de l’histoire intellectuelle. Aujourd’hui, un Descartes s’enfermerait dans sa chambre avec une caméra 16 mm et filmerait, ou voudrait écrire en filmant, le Discours de la méthode.

Extrait 2

Écrire, c’était déjà faire du cinéma, car, entre écrire et tourner, il y a une différence quantitative, non qualitative (…) Je me considère comme un essayiste, je fais des essais en forme de romans, simplement je les filme au lieu de les écrire. Pour moi, la continuité est très grande entre toute les façons de s’exprimer. Tout fait bloc.

Extrait 3

Cela [un film] coûte incroyablement cher… (…) Lorsque l’on écrit, dans un scénario, « il pleut », ce qui parait tout simple, il faut ensuite mobiliser les pompiers et au moins vingt personnes pour quelques minutes de tournage…

Je m’en console sans trop de regrets (après tout…) en écrivant aussi librement que j’en ai envie « il pleut », « il fait soleil » ou « il neige », tout ce qui me passe par la tête et qui commence à faire maintenant un assez gros bouquin qui ne m’aura couté que quelques francs de papier et de stylo feutre… Quel bonheur de pouvoir fabriquer comme ça un tas de choses et de gens à si peu de frais…

4 commentaires pour L’énigme du dimanche: filmer ou écrire?

  1. jdk dit :

    Et flûte. En théorie il y avait des espaces avant, entre et après les « a », comme sur ses écrans où les « a » souvent apparaissent d’abord ; mais c’est raté.

  2. Sebastien Chevalier dit :

    J’essaie:
    Image mystère n°1 et n°2: ..a….. …..a..
    Extrait 1: a…a…. a…..
    Extrait 2: ..a. … …a…
    Extrait 3: ..a… ……
    Pas si facile

  3. Sebastien Chevalier dit :

    Les réponses

    Image mystère n°1: L’Enfant sauvage de Truffaut (1970)

    Image mystère n°2: La Nuit américaine du même réalisateur (1973)

    Extrait 1: Alexandre Astruc, Gazette du cinéma, n°1, 1950, cité p.81 du Godard de De Baecque

    Extrait 2: citation de Jean-Luc Godard pêchée dans le même livre (p.98), tirée d’un entretien donné aux Cahiers du cinéma en 1962

    Extrait 3: Claude Simon, lettre à Jean Dubuffet, le 8 janvier 1978

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :